Charlotte de David Foenkinos

Renaudot mérité

charlottePutain, « Charlotte », c’est quoi encore que ce bouquin ?
J’observe le Gallimard barré de rouge Prix Renaudot 2014.
Encore une de ces histoires pas possible de nanas frustrées.
Ou une romance inachevée d’une bourge finissante.
A moins qu’il ne s’agisse du roman noir d’une lesbienne frigide.
Je suis crevé, un sauna et au lit avec les poules.

Le bouquin est là, il attend alors je l’ouvre, le date (cette manie de dater la lecture  de chacun de mes bouquins !) et c’est parti. L’écriture et la mise en page étonnent. Phrases hyper courtes avec renvoi à la ligne à chaque point. Ça rythme la lecture, lui donne du précipité, vous entraîne vers le fond comme une boule de neige vers la vallée, on ne peut y résister. Ça raconte l’histoire d’une jeune fille, belle et intelligente née dans le sein d’une famille intégralement suicidaire. La tante, l’oncle, le cousin, l’arrière grand-mère et même la mère, tous se sont jetés à la flotte ou défenestrés. Les grands-parents sont perturbés de la carafe, le père  est professeur de médecine réputé, la belle-mère est une cantatrice connue. Bref, lchalotte salomona jeune Charlotte Salomon vit dans un monde de luxe peuplé de tarés. Mais elle ne le sait pas. La vie est belle. C’est la plus belle, la plus intelligente, la plus douée de sa génération. Sauf qu’elle est au mauvais moment au mauvais endroit : 1933 à Berlin, pour les familles juives telle la sienne, ça commence à sentir le gaz …

Charlotte Salomon parviendra toutefois à rejoindre ses grands-parents sur la Côte d’Azur où elle peindra durant deux années. Après que gouache_4385_erloeser_daberlohnles allemands aient occupé la « zone libre » elle sera dénoncée aux nazis par une voix anonyme. Son mari, elle et l’enfant qu’elle porte seront envoyés à la mort.
Voilà. Je referme le livre. Triste et satisfait de connaître cette jeune femme. Me reste à lancer Google pour découvrir l’œuvre de Charlotte Salomon.

Les gamins ne s’y sont pas trompé : Le Goncourt des lycéens attribué à David Foenkinos pour « Charlotte » …

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Divertissement, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Charlotte de David Foenkinos

  1. lorane dit :

    goncourt des lycéens… Je vais me laisser tenter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s