Le cas « danse », à Nancy

Soirée danse

Cela fait deux années déjà que Victoire use ses ballerines chaque semaine pour acquérir les premiers gestes, les premières grâces, les premiers envols que procurent, résultat de beaucoup d’efforts, la danse classique. Hier soir nous nous sommes rendus salle Poirel à Nancy pour voir son premier spectacle.

Rendez-vous à 20 heures, nous rejoignons Lorane et Simon qui patientent parmi une foule nombreuse devant les portes closes de la salle réputée. Chacun se presse pour être devant, aux premiers rangs, pour voir, admirer, filmer et applaudir la future étoile. Ça joue des coudes comme à l’embarquement d’un vol easyJet ! Simon est en avant, avec sa carrure de rugbyman il y a peu de chances qu’on le bouscule, ce qui fait qu’il peut aisément réserver quatre places assez bien situées, dans l’axe de la scène. Je regrette déjà mon appareil photo … (d’où les pauvres images prisent avec mon téléphone …)

20:40, je ne sais qui (puisqu’elle ne se présente pas) vient nous présenter par avance les acteurs et responsables artistiques et techniques à qui l’on doit le spectacle de ce soir, clôturant deux années de travail des élèves danseurs, filles et garçons. C’est parti pour trois heures de spectacle avec de nombreux tableaux sur le thème « la danse fait son cinéma »

Les premières notes remplissent la salle, je reconnais la musique célèbre de « la strada », le chef-d’œuvre de Fellini, en noir et blanc datant de 1954 … lui aussi. Première image projetée : Gulietta Masima avec sa petite tête de clown triste. Les enfants entrent en scène et font, pareillement , leur cirque rythmé et chorégraphié. Puis ce seront, entre autres, « West Side Story » naturellement, « trois petites notes de musique », Nicaragua sur la BO de « Django unchained » (que je n’ai pas reconnu!), « dix petits indiens » dans un jeu artistique extraordinaire, une chorégraphie moderne qui chavira les adeptes d’un classicisme rigoureux.

Après l’entracte bienvenu, nous étions attentifs et au moins aussi traqueux que ne devait l’être Victoire en coulisses. Le noir et le silence s’installent … de jeunes musiciens se tiennent debout en font de scène, le piano attaque … on reconnaît le thème du film « Amélie Poulain », les violons suivent. Victoire porte une perruque orange sait-on. Ce n’est pas elle … trop petite … la perruque bleue peut-être ? Non plus … les enfants disparaissent côté jardin, un groupe arrive côté cour et immédiatement je repère ma star. Elle rampe au2015-04-01 23.26.56 sol, se contorsionne puis joue avec un ballon … un instant plus tard c’est un long ruban qu’elle fait tourner dans l’air. Quelques pas, quelques mouvements dans une ronde infernale et déjà l’ombre se fait sur la scène. On ne reverra Victoire qu’à la fin du spectacle, avec tous les participants, sur la scène toute en lumières et applaudissements nourris.

2015-04-01 23.39.30Belle démonstration que nous ont proposé tous ces jeunes gens (plus de cent je crois) Des classiques pointes, cinquièmes de bras et de pieds, développé quatrième devant grand rond de jambe et autre grand jeté arrière en tournant … mais également le hip-hop, la street-danse. De l’opéra à la rue en passant (finissant devra-je dire) par le cabaret. De belles filles qui visiblement prenaient plaisir sur scène accompagnées ou parfois portées par de beaux garçons doués. Bref, une très belle soirée qui nous mena à une heure du matin … Bravo Victoire, tu étais toi aussi très belle parmi les belles.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Divertissement, extraordinaire, Hobbies, information, Insolite, Musique, photographie, photos, Victoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s