Des films qui marchent pas !

Deux films à l’affiche du France, enfin, deux films qui pouvaient retenir notre attention et éveiller notre envie de toile blanche et salle noire. Faut dire que la programmation est habituellement nulle, que des trucs pour les gamins … alors après  « en équilibre » on avait décidé d’aller voir les deux autres films français à l’affiche en même temps : « entre amis » et « à trois on y va »

Le type à la caisse confie qu’aucun des deux films ne marchent  … ils remplissent pas les salles … En effet, on est seul dans l’immense salle, cinq minutes avant l’extinction des feux … puis un couple de vieilles nanas vient s’installer … juste devant nous ! J’y crois pas … la salle est vide, ben elles choisissent les deux places juste devant nous ! En plus elles émettent des relents de parfum nauséeux … mon téléphone sonne, c’est Vik qui est de retour de Hongrie … je rappellerai plus tard.

entre amisDonc on est installé pour voir « entre amis », une bouffonnerie française avec quelques vieilles valeurs sures, bankables …
Que dire, une fois l’orage passé ?Sélection_001 Que c’est modestement rigolo, convenu, attendu, standardisé, prévisible,Sélection_002 lié à la grosse ficelle de pauvres gens riches sur un super bateau qui se farcissent une série de blagues pas drôles, de situations comiques éculées. Bref, un truc pour TF1

a trroisLendemain, même heure, même endroit, autre salle, plus petite. On est quatre … Ils sont trois. Dont Anaïs Demoustier qui nous joue une belle Mélodie,Sélection_005 amoureuse de sa copine Charlotte … c’est à la mode en ce moment, les couples homos et puis ça se passe à Lille, comme « la vie d’Adèle » … à croire que la  capitale chtimie est la nouvelle San Francisco … Mélodie aime Charlotte et va tomber dans le lit de Micha, le mec qu’il est avec Charlotte … que ça enchaîne les situations insolites en un joyeux marivaudage moderne et sensuel, sans vulgarité, tout en courbes (parfois très jolies) Ça fera pas le film de l’année (selon moi) mais c’est un très joli film qui ne laisse pas indifférent sur les relations parfois ambiguës qui lient les vivants. C’est aussi ça l’amour, après tout, inutile de se voiler la face.  C’est plein de légereté, d’humour et de gaité avec des personnages fragiles comme en produisent les comédies sentimentales françaises Sélection_003Sélection_004
Sélection_006

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma, Divertissement, information. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s