Chronique d’une semaine ordinaire, … ça change

Dimanche 24, le ciel est nuancé de gris bleuté, photo bizber150525   04 MP Ramonchampon met les pèlerines dans le sac à dos, au cas zou … en plus des casse-croûtes et autres bouteilles d’eau pour le ravitaillement. On va marcher une vingtaine de km sur « les hauts », pas très loin de chez Martine et Guy, du côté de Morbieu, de l’Aireu. Les chemins du matin sont un peu désolés par la pluie et les engins forestiers, pas très « marchants » A midi et quelques on trouve une table et un banc pour le pique-nique et puis on repart, tranquillement, jolis chemins. Au terme de notre marche, juste j’ouvre l’auto, je reçois la première goutte d’une averse qui va tremper le sol !

Lundi et mardi sont consacrés aux travaux ordinaires de tous les jours, à refaire un truc ici, tailler une haie là, écrire à la mutuelle ou à l’assureur chéri … rien de bien à l’affiche du France, on n’ira pas au cinoche cette semaine … Michel est arrivé en fin d’aprem chez Martine.

photo bizber150527   01 Gérardmer visite MichelMercredi, un peu avant midi, on va cueillir Yoyo à la sortie du lycée. On se plante un peu mais on la retrouve vite fait et hopla, une fois, en route pour Gérardmer. Là-bas nous attendent ses parents, Jeanne et Michel. Déjeuner presque au bord du lac « La Fourchette Gourmande ») avant de monter à Menaurupt, à la ferme des prés en bulles afin d’y rencontrer Deil et Marie et puis, surtout, ne nous le cachons pas, voir ce que devient la ferme familiale des Thomas depuis que Jeanne l’a quittée, depuis que les jeunes ont entrepris d’y installer leur activité. Forcément, ça étonne, on cherche des repères. L’atelier de Marcel ? Ah ! C’est le salon … et la chambre c’est votre cuisine, pourquoi pas, c’est pas mal aussi, un style choisi. Si la maison est toujours branchée sur le nucléaire pour s’éclairer, l’internet vient des étoiles et le chauffage du soleil, moderne, entourée de bio nature poules, oies, biquettes, vaches et ânes. Cette façon qu’ont les jeunes de faire de l’authentique avec du vieux !

On abandonne la jeunesse, direction la colline et les chèvres à traire … Il y a longtemps que je ne m’y suis plus collé pour assister Guy. Une paire de bottes aux pieds et nous voici au cul des biques. C’est parfois très con une bique !

Michel nous rejoint et ensemble nous redescendons vers la maison, le soleil donne encore en plein, la lumière est très belle, l’endroit magnifique. L’est venu de la côte Michel, laissant au passage Jojo à Aix, pour sa cure annuelle. L’est venu pour embrasser sa vieille mère et ses sœurs. Lors du dîner on va échanger quelques souvenirs, comme on regarderait un album de vieilles photos, comme des vieux. C’est que les années passent mon bon monsieur. Nous voici dans la catégorie « senior ». tarif réduit aux musées et carte vermeil. C’est comme ça, faut se faire une raison. On a de la tension, mal ici ou là, des examens à commenter ou à venir. Bref, nos réunions prennent de plus en plus l’allure d’une salle d’attente …

Lendemain soir, nous sommes conviés à la grande messe de la Banque Pop ! Avec spectacle de magie et buffet final. Pour une fois on a répondu favorablement à l’invitation, sans savoir où on allait vraiment, ni à quoi on s’exposait … bref, le parking du parc des expo est déjà au trois quarts plein quand on arrive. Une haie de commerciaux cravatés ou minijupisées nous encourage à passer la porte, à pénétrer dans l’arène. Tu parles, Charles … plus de 2000 chaises attendent des vieux culs (parfois (rarement) accompagnés d’enfants certes, mais en règle générale, ce sont des vieux qui sont sociétaires) Nous voici parqués avec le troupeau, dans la masse, résolus, soumis, pour assister à l’exhibition autosatisfaisante de la direction générale et ses valeureux « collaborateurs » Une heure durant laquelle les différents responsables viendront réciter, mieux que les acteurs qu’on va voir au théâtre, dérouler leurs messages bien appris, bien policés, bien cadrés et marchandisés. Belle opération de business communication pour 2000 gogos venus assister au spectacle du magicien et surtout boire et bouffer au buffet géant signé marcotullio-traiteur … Nous on s’en cassera vite fait après deux coupes et s’être bien servi. Nous sommes  allés direct au fond de la salle bouffer le meilleur, avant que la masse laborieuse affamée, grondante et menaçante ne vienne nous ensevelir comme la marée monte et renverse les châteaux de sable. Dehors, sur le parking, les merco, bm et audi attendent …

2000 et plus un soir, 9 le samedi à 14 heures … Mimi, ses fils, son frère … le cercle réduit au minimum intime pour un cœur de mère et de grand-mère qui vient de s’éteindre. Le vent qui prend ses aises dans la galerie passante nous glace les os. Bientôt le couvercle se refermera pour l’éternité. C’est difficile de perdre sa maman, faut pas croire, même les plus durs, les costauds, les insensibles, les timides, tous y vont de leur larme, normal. Autour de la table, du café et de la brioche, les langues se délient et livrent des secrets enfouis dans les rides de la morte. Je savais pas, je pouvais même pas imaginer … Tu crois connaître les gens, hein ! Trente, quarante ans qu’ils sont à côté de toi, camarade, et puis voilà qu’un mur te tombe sur les pantoufles, voilà que les saletés du temps s’exposent s’extirpent, surgissent pour le grand nettoyage de conscience qui commence. Ben alors, pourquoi il n’a rien dit avant ? On avait parfois de vrais moments d’intimité, il aurait pu se soulager, gommer les ombres de l’âme … faut croire que c’est pas évident de remonter l’épave  à la surface du temps, la renflouer … je sais ça aussi …

Ce matin, pareil, ciel nuancé, gris bleuté, 12/8 … on va marcher une douzaine de km …

 

Publicités
Cet article a été publié dans balade, Divertissement, Hobbies, information, photographie, photos, Restauration, Santé & bien-être, souvenirs, vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s