Capitale risque

Une semaine à un rythme effréné, on ne s’y attendait pas ! Il faut avouer que presque vingt ans se sont écoulés sans qu’on ne s’en aperçoive entre deux séjours « visites et musées » dans la capitale. Alors de deux choses l’une, ou bien le tourisme de masse t’oblige à un marathon quotidien ou je deviens vieux (je veux dire « très vieux ») et je ne tiens plus la distance !

photo bizber150612  03  paris2015 métroSix jours dans les couloirs, les courants d’air, les feux tricolores, les rames du métro, du tram, les files d’attente, les rues, les places surpeuplées, les terrasses surtaxées, parmi les chinois, d’autres chinois encore et des roms, les selfies, les 10 tours Eiffel pour 1€, etc … je ne me doutais pas à quel point ça pouvait être mortel. En plus de la fatigue physique des 20 km quotidiens, il fallait compter avec la pollution, la bise glaciale qui traînait sur les quais, tous les microbes croisés sur le parvis de Notre-Dame ou dans les ruelles du quartier latin, avec les bactéries résiduelles aux abords de la manif du dimanche des vieux cathos intégristes autour de la Sorbonne !

On a profité d’un temps clément (pas de pluie) pour aller ici et là, au musée Delacroix, dans son appartement et son atelier, mais aussi au Palaisphoto bizber150612  26  paris2015 muséecluny du Luxembourg voir « les Tudor » puis se reposer un moment dans le vaste jardin clos, sous le regard menaçant de militaires armés et casqués comme en 40 ! On a même traversé Notre-Dame durant la messe dominicale. Ça gène personne ou ils sont blasés de voir telles des chenilles processionnaires, un flot continu de touristes qui photographient tout et rien. Nous découvrîmes à l’occasion la pratique universelle des selfies ! L’art consommé de manier la perche au bout de laquelle ils fixent l’Iphone avec lequel ils se photographient … plus besoin de demander, poliment, au passant qui passe par là, d’appuyer sur le déclencheur. Clic-clac, merci panam’ ! J’en ai pas vu un seul se faire braquer son téléphone, pourtant, rien de plus fastoche, suffit de tirer sur la canne du mec et se barrer fissa, genre scooter …

photo bizber150612 paris2015 01Il y en a des milliers, des cannes tendues. Le mec seul qui se souvenise devant l’arc de triomphe du carrousel ; les copines qui se froufroutent avec Danton en arrière-plan ; papa, mama con el bambino qui s’immortalisent sur le parvis du Trocadero offrant une vue (presque) imprenable sur la vieille parisienne à quatre pattes dévorée par des serpents inlassables qui s’insinuent en elle, par l’ascenseur ou l’escalier !

On a fait le Gr nord-sud avec escale à l’« Hôtel du Nord », traversée des squares, descente de la rue Mouffetard, ascension de Montmartre, les seins de Dalida et la maison rose et puis tant d’autres coins, quais et ponts encore. Tous ça à contre sens ou évitant le rush de la vague jaune. Des flots d’asiatiques toquent partout, se suivent, se cherchent, se poussent, s’installent, dévorent, dégoulinent, s’arrêtent, dévalisent la boutique souvenirs. Dans cette fourmilière humaine qui dévore doucement la capitale, de l’île de la Cité au BHV, du Marais au Louvre, de St Michel à St Germain, Montmartre comme Montparnasse, de la place à la porte d’Italie, grouille une faune touristique se mêlant à une populace d’expatriés. Chinatown dans le XIII, quelle engeance rue Vieille du Temple ? Celle qui frime dans la file en attendant que les portes du Grand-Palais s’ouvrent sur Vélazquez « des chiens de luxe très chère, que je nourrie d’une seule croquette ! et hop … » l’autre vieille rit jaune, elle voudrait bien, elle aussi, avoir des histoires de riches à raconter au milieu de la plèbe patiente et gelée à l’ombre du palais.

Dans pas longtemps je vous conterai ça par le menu, ou à la carte si vous préférez … en attendant, les photos des virées dans les musées sont .

Publicités
Cet article a été publié dans balade, Divertissement, extraordinaire, information, Insolite, photographie, photos, Santé & bien-être, vie quotidienne, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s