La buvette de Bussang

Etablissement des Sources 5bDe retour de balade après que les filles eurent viaferraté comme des lofes, nous empruntâmes sans le savoir la « route des sources » qui menait au Grand hôtel et à l’établissement des Sources thermales et, peu avant d’arriver au parking, nous aperçûmes sur le côté de cette route une bâtisse délabrée, vandalisée et entourée d’une haute végétation. Curieux par nature, nous allâmes y jeter un œil. De hautes huisseries jetées à terre parmi des gravas avaient tout du plus parfait style « école de Nancy », de même que ce qui ici et là, avait résisté aux hordes imbéciles de destructeurs ignares : quelques boiseries et ferronneries. La faïence au mur, la forme caractéristique d’un bassin semi circulaire sous ce qui devait être une vaste verrière ornée de vitraux nous laissa penser que nous étions devant la ruine de ce qui avait probablement été une « buvette »hotel des sources Bussang vosgescpa où les curistes, au temps des Sources thermales, de la source « Salmade », venaient prendre leurs doses quotidiennes de flotte aux vertus bénéfiques. Ce devait être là que l’E Coli avait proliféré à plusieurs reprises conduisant, entre autres causes, à la faillite de la société d’exploitation. Aujourd’hui bien malin celui qui repérera l’ancienne buvette. Elle voisinait avec le Grand Hôtel construit en 1850 pour accueillir les curistes, non loin de l’établissement d’embouteillage des Sources thermales. Il n’en reste rien, pas même un panneau indicateur, un truc machin qui pourrait à minima retracer sommairement cette époque, rien, et moins que rien des « Sources thermales » , table rase du passé. Tout juste quelques étais soutiennent les voûtes fragiles du bâtiment de la buvette.

Interieur Buvette 01Qu’elle est donc cette ville qui tourne le dos à son passé récent ? Je m’interroge et m’étonne qu’il ne reste quasi aucune trace des ateliers Pottechers par exemple et que la municipalité ait laissé se dégrader à un tel point cette construction style éprouvé de l’ « école de Nancy » la buvette thermale au magnifique vitrail. Dois-je pour en trouver la raison revenir sur un passé pas très lointain, à peine un siècle, qui vit les nombreux bistrots nettement plus fréquentés que les Sources thermales. Le bussenet picolait pas mal et se suicidait tout autant. Parfois, sortant du bistrot, il tombait à l’eau. Pas ou peu habitué, il préférait mourir … Quand il parvenait à rentrer chez lui, sa moitié recevait une raclée et finissait à l’hospice. Parfois il se battait avec son voisin, à coups de cailloux dans le crâne … Quand il se relevait la nuit pour soulager une envie pressante et dégonfler une vessie tendue, il arrivait régulièrement qu’il se fracasse la margoulette comme disait ma mère et finisse  entre quatre planches … (visitez ce site : bussang.centerblog.net) Rien à priori ne le conduisait à la buvette, personne ne l’attirait à la source Marie et l’E Coli en bouteille distribuée depuis les Sources thermales ne le satisfaisait pas plus. Voila sans doute pourquoi le bussenet préfère oublier son passé thermal …

via ferrata bussang 76 via ferrata bussang 78 via ferrata bussang 80 via ferrata bussang 81 via ferrata bussang 82

Info grappillée ici et là : bussang.com / le thermalisme, un patrimoine à vau-l’eau

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique, Aliments et boissons, balade, Divertissement, information, Insolite, photographie, photos, Restauration, Santé & bien-être, souvenirs, vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La buvette de Bussang

  1. Une bien triste histoire d’eau!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s