Initiation à l’ULM

S’envoyer en l’air, chacun connaît l’expression qui évoque des ébats partagés sur un Dunlopillo multisoupires. Seulement il arrive un age où, pour faire le voyage à deux, mieux vaut compter sur un engin motorisé qui grimpe au ciel plus vite que votre voisine aux rideaux ! C’est ce qu’avait compris Annie bien avant mon anniversaire et pourquoi elle m’offrit un vol en ULM avec Michel (Pernot) rencontré par le plus grand des hasards, il y a quelques années lors d’une escale en camping-car à La Batie Montsaléon, au cœur des pays du Buëch dans les Hautes Alpes et surtout, moniteur ULM à Épinal. Rendez-vous pris pour ce dimanche en début d’après-midi, temps idéal, ciel dégagé, vent moyen, premières couleurs d’automne. Tenue adaptée aux frimas des altitudes, casque sur la tête, écouteurs collés aux oreilles, ceinture attachée, paré à décoller après vérifications d’usage, Michel faisant le tour de l’engin et me montrant (pour me rassurer ?) où se situe la poignée pour déclencher le parachute … C’est parti pour une heure, cap sur Raon puis Gérardmer.

Le décollage est un peu … disons brutal, mouvementé mais par la suite, une fois habitué aux mouvements dus aux caprices du vents qui balance l’engin de droite, de gauche, parfois de travers, Michel m’indique la route qu’il va suivre. Éviter les zones boisées sans clairière, histoire de pouvoir, le cas échéant, se poser en catastrophe. Nous allons donc vers Dounoux puis la Racine, survol de chez Faustine puis on penche à gauche vers le clocher de l’église et tout droit vers le bambois où nous décrivons plus ou moins un cercle autour de la maison petite, toute petite … Michel remet les gaz, consulte sa montre. On aura juste le temps de filer vers Gérardmer. Alors on survole Remiremont, Saint-Etienne, l’auberge de Saint-Ro et basculons vers Saint-Amé pour remonter la vallée de la Cleurie. A droite, au loin, l’église du Haut du Tôt, bientôt Mérelle et l’étendue bleu sombre du lac de Gérardmer. Michel me passe les commandes. Je sais pas trop que faire ni comment. Il m’explique alors le rudiment, l’aile bascule à gauche, tu déplaces la barre vers la gauche et lycée de Versailles. C’est assez élémentaire en effet, pour aller tout droit … Il me montre aussi le système de pilotage automatique, c’est simple m’explique-t-il, tu lâches la barre, l’engin continue sa route, s’arrangeant de lui-même plus ou moins pour ne pas se casser la gueule. Je préfère lui repasser les commandes, pour les acrobaties on verra un autre jour. Après Gérardmer on bascule à gauche pour viser les fumées blanches de la papeterie de Golbey, toujours en guettant les prairies et clairières, on ne sait jamais. La piste de l’aérodrome se dessine sous l’aile du Tanarg 912, Michel annonce notre retour. Deux minutes plus tard on se pose tranquillement sur le gazon. C’était super ! Michel m’invite à devenir son futur élève pilote, me fait faire le tour du proprio, des ULM super neufs et beaux et chers, des moins neufs et moins chers … Pour deux trois milles tu voles avec celui-là me certifie-t-il en désignant un truc assez rustique. Certes, c’est chouette, mais 30 heures de vol, un fascicule à potasser ça représente 3 K€. A une heure de vol par mois, dans deux ans et demi je peux aller me planter tout seul sur les crêtes … Faut que j’y réfléchisse et que je garde les pieds sur terre avant toute décision.

capture-du-2016-10-16-16-18-12

le village

capture-du-2016-10-16-16-19-01

survol de la maison

capture-du-2016-10-16-16-19-29

le bambois, le cimetière et chez Tété …

capture-du-2016-10-16-16-19-17

à deux pas du Bexy

capture-du-2016-10-16-16-19-09

où la piscine n’est pas en tenue d’hiver …

capture-du-2016-10-16-16-19-46

au cœur de la nature

capture-du-2016-10-16-16-20-24

vue générale du bambois

capture-du-2016-10-16-16-24-41

chez Faustine …

capture-du-2016-10-16-16-29-56

co-pilote

tanarg03

100_5111 le Tanarg 912 ES représente aujourd’hui ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’ULM Pendulaire.

Publicités
Cet article a été publié dans balade, bon plan, Divertissement, extraordinaire, Insolite, photographie, photos, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Initiation à l’ULM

  1. Augiet dit :

    Encore une fois que dire d autre sinon ,que c est fort bien raconté et sans doute ,
    encore mieux à vivre… Belles photos à l appui….Nono..Dany..

  2. ZELOB dit :

    T’aurais pu descendre boire un café !

    • bizber dit :

      Certes Calou, mais on est venu par Hadol … j’ai l’intention d’y retourner au printemps, je demanderai à mon pilote te tenter un atterrissage express(o) chez toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s