Echec au coulage !


le 25 mai 2011

Nous avons vu la semaine dernière, comment fondre de l’aluminium de manière simple, rudimentaire tout en restant efficace.
Rendez-vous aujourd’hui chez Jean-Marie pour couler l’aluminium dans un moule afin d’obtenir une couronne qui servira au système de gouvernail (nous verrons cela en détail plus tard). Le moule est réalisé en acier. Constitué d’une couronne extérieure fixe et d’une couronne intérieure rétractable, le tout monté sur un châssis plan. L’aluminium en fusion (660°) sera versé dans l’espace entre ces deux couronnes, il se rétractera avant de se refroidir. Les fixations de la couronne intérieure seront alors desserrées afin de déplacer vers l’intérieur les segments d’arc de cercle et ainsi libérer la forme coulée.  Une dernière inspection du moule, de ses jointures, des serrages, de l’aplomb et l’aluminium en fusion est approché. Jean-Marie et moi-même basculons le creuset qui verse l’aluminium en fusion dans le moule. La couronne commence à prendre forme, nous pouvons facilement déplacer le creuset pour obtenir une coulée homogène. C’est alors que nous observons une brèche dans le système de retenue. L’aluminium coule , gagne et envahit la partie centrale du moule. Consternation !

Tout le système de fixation de la partie mobile est pris dans l’aluminium … Nous avons réussi un joli gâteau, mais la coulée est ratée. Il va falloir analyser les raisons de l’échec, en tirer des conclusions et adapter des solutions. Nous verrons cela ensemble prochainement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s