fonderie d’aluminium


 le 19 mai 2011

L’hiver est passé et Jean-Marie est toujours à travailler pour son bateau : l’Albatros.
Monstre de ferraille immobile couché tel un animal pris dans un piège terrible, l’Albatros gît dans les immenses mâchoires métalliques. Nous ne ferons qu’un tour rapide autour du géant rouillé car l’objet de ma visite se situe à l’arrière du chantier. Un petit four d’à peine un mètre de haut, ouvert en sa partie supérieure et relié en partie basse par deux gaines à une turbine. Des creusets, des pinces, des sceaux de coke, presque tout le matériel nécessaire est là, nous allons pouvoir fondre et récupérer dans des lingots de l’aluminium.

Voici la recette simple pour réaliser chez soi de beaux lingots brillants. Dans un fourneau de briques réfractaires disposez un peu de bois et papier, ajoutez du coke et allumez. Démarrez la turbine et bientôt la chaleur se fait sentir et le fourneau est devenu « haut fourneau ».
Dans un creuset de 8 mm d’épaisseur, versez tout ce que vous avez récupéré en alu comme les moules de gâteaux et autres tartes dont vous ne pouvez vous priver et qui remplissent votre caddie en sortant de Cora. Ajoutez aussi la bombe de mousse à raser, l’emballage des chocolats que vous sucez en regardant la télé ou encore les chutes de câble qu’un ami lignard vous apporte de temps à autre. Bref tout ce qui passe à portée de main. Lorsque le creuset est bien plein, le porter (attention c’est lourd et chaud au dessus du fourneau, munissez-vous d’outils appropriés) et posez le creuset sur le coke rougeoyant. La transformation va s’opérer. Au fond du creuset un magma mou  et luisant commence à remplir l’espace où baignent les morceaux que vous continuez d’apporter. Bientôt le creuset est plein, fermez le de son couvercle et posez la cheminée sur le fourneau. Attendre quelques minutes. Les gaz des impuretés brûlent comme une porchère. Appelez un ami, un voisin, un passant pour vous aider à soulever le creuset à l’aide de l’outil spécialement réalisé. Puis, insérez l’autre outil spécial, étudié pour basculer, et videz le creuset. Les lingots se remplissent alors d’un liquide  aux éclats d’argent.
Laissez refroidir et démoulez vos lingots ainsi obtenus. Fastoche non ?

Nous verrons prochainement à quoi ils sont destinés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s