Mise en place des hublots


 18 février 2013

jmh1

la pose des hublots :

Méthodologie succincte

Après quelques tâtonnements sur la hauteur des hublots par rapport au passavant , je débute la fabrication des cadres inox de section 5×30 mm qui doivent nous permettre de maintenir les hublots, puis les perce au diamètre 3jmh7 mm avec un intervalle inférieur à 50 mm pour garantir l’étanchéité (comme sur les transfos 20000/400V). Ces cadres serviront de canon de perçage aux tôles d’hiloires épaisses de 4 mm.

jmh6Le travail fut plus délicat pour le perçage des 2 hublots du fronteau. Par calcul, je détermine exactement tous les perçages sur la tôle de fronteau puis je commence à percer au diamètre 3mm tous les 5 intervalles sur le fronteau et je fixe temporairement le cadre inox

Je perce uniquement 2 trous en 3mm de chaque côté du boulon de maintien.

jmh3Cela fait des groupes de 5 trous , car au-delà, les intervalles sont différents à cause du rayon de courbures. Et ainsi de suite, je déplace mes deux boulons haut et bas de 5 intervalles pour réduire les mauvais écarts entre le cadre et la tôle du fronteau. Ainsi tout fût percé avec les trous correspondants à mon cadre inox.

Maintenant que les 512 percements de 6 mm de diamètre sont fait dans les cadres inox  de mes hublots, perçage au diamètre 6mm des tôles d’hiloires et de fronteau en se servant des cadres inox comme canon de perçage, idem pour les hublots en altuglas avec leur protection plastique bleu d’origine, pour éviter de les rayer prématurément.

Particularité pour les 2 hublots du fronteau : hublot et cadre serrés sur un plan de courbure en bois compressé de rayon 338 cm fabriqué pour l’occasion. Perçage perpendiculaire à la dérivé de la courbe.

Ce n’est pas fini, loin de là, je dois maintenant percer au diamètre 8 mm les 512 trous des cadres inox et ceux des hublots en Altuglas, toujours avec leurs protections plastique. Ensuite, avec un cutter, je procède au découpage extérieur du caoutchouc les 10 formes des hublots. Je rajoute 2 mm à chaque extrémité à cause de la courbe prévoyant un recul du caoutchouc lors de sa mise en place.

Fabrication d’un poinçon creux de diamètre 8 mm, puis perforation avec cet emporte-pièce dans les feuilles des caoutchoucs correspondantes. Découpage à l’identique comme dans le caoutchouc des 10 formes extérieur des hublots en isorel (épaisseur environ de 4 mm) avec perçage servant à tenir le caoutchouc dans les 10 ouvertures et évitant qu’il ne se tordre dans tout les sens lors de la pose.

Serrage avec des boulons M6 au travers des perforations puis découpage du joint de caoutchouc par l’extérieur du bateau avec le cutter en suivant le pourtour de l’ouverture des hublots.

Maintenant nous pouvons percer la tôle de l’hiloire et du fronteau qui maintiendra les hublots au diamètre définitif de 7,3 mm fonction des 5 couches de peinture dans le percement qui réduisent dimension du trou).

Fabrication de 2 douilles porte-embout de 10 mm pour un écrou M6, avec un entraînement par carré conducteur femelle de 1/2″ et 1/4″.

Montage définitif par boulon M6x50 mm en appliquant par l’intérieur de la tôle de l’hiloire :
le joint 40x2mm résistant à l’eau de mer.jmh5
le hublot en altuglas 12mm.
le cadre inox 5x30mm.

Le serrage de l’écrou se fait par l’intérieur avec  une clé dynamométrique à 1/4″. Le serrage est d’environ 2 kgm.jmh4

Ce n’est ici qu’un résumé des multiples opérations …

jmh2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s